• 12709 visits
  • 96 articles
  • 3103 hearts
  • 11798 comments

Go out and do something. It isn't your room that's a prison, it's yourself. [Sylvia Plath] 03/05/2014

 
 
Bonjour ou bonsoir, 
comme vous l'avez sûrement remarqué j'ai un peu délaissé mon blog depuis quelques mois, ne répondant plus ni à vos commentaires ni à vos newsletters (enfin, très peu, comme j'ai énormément de commentaires en attentes, je répond juste à quelques commentaires par ci par là) et j'en suis désolé. En faites, je vous écris cette article car je m'en veux en peu de vous avoir abandonné comme ça, du jour au lendemain. A vrai dire, je ne compte pas remettre à jour mon blog, je ne posterai normalement plus de chroniques dessus pour la simple raison que je n'arrive plus à écrire de chroniques, et je ne veux pas me forcer, mon blog ayant été basé sur un principe de plaisir et non d'obligation. Vous avez été nombreux à me suivre et parler avec moi, et chaque minute passée sur mon blog à vous parler à été vraiment génial, je garde de mon "aventure" ici un très agréable souvenir. J'aimerais vous remercier chaudement pour m'avoir suivi, avoir discuter avec moi, avoir lu mes chroniques (longues et assez ennuyeuses pour certaines) et d'y avoir laissé vos avis. J'ai fais ici de très bonnes rencontres et j'aimerais vous remercier pour avoir fait partie de cette "aventure" skyrock. Merci encore. A compter d'aujourd'hui 17 août 2015 au soir, j'ai eue plus de 11 000 visites, près de 11 500 commentaires, j'ai passé la barre des 3 000 kiffs, et surtout j'ai 323 "fans"/personnes qui suivent mon blog, j'ai été blog star au mois de juillet dernier et tout ça, sans vous, ça n'aurait jamais été possible, alors : MERCI ! 
 
Si vous voulez continuer à me suivre (je ne parle pas spécialement de livres sur ces sites), vous pouvez me suivre sur ces sites (sur lesquels je suis active) : 
 

Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles [Charlie Chaplin] 23/06/2013

:/
/
Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles [Charlie Chaplin]


Bonjour noble visiteur ! 
J'ai décidé de créer un blog regroupant deux de mes passions : les livres et le cinéma. Je tiens un autre blog, et postant majoritairement des commentaires sur des blogs concernant ces deux sujets, j'ai décidé de m'y mettre moi aussi. Ce blog est donc né de cette envie. Quant au nom du blog, n'y faites pas attention, après tout, le nom d'un blog n'a pas tellement d'importance, c'est son contenu qui importe. Romanian Wind est une chanson extraite de la soundtrack du film Sherlock Holmes : Jeu d'ombres, ça ne va pas plus loin. Je ne suis pas roumaine. Je suis actuellement une grande fan de Charlie Chaplin. Il y a aussi nombre d'acteurs et d'actrices que j'admire ! 
Brefouille ! Bonne visite et puisse ce blog vous plaire ! 
mon blog est répertorié ici : repertory-of-quotes, passionlectures et petit-repertoire

Mes partenaires :  wolkaiw 
Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles [Charlie Chaplin]
x
Les articles les plus récents sont à la fin du blog.
/
/
« Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon. » Jack London.
/

Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles [Charlie Chaplin]
J'ai étais gentiment tagué par Critiques-de-livres, je vais répondre aux questions qui m'ont été posées, parce que ça, ça m'amuse et je trouve ça intéressant. Je n'ai pas non plus, j'en suis vraiment désolé, le courage ou l'envie de faire des questions et de nominé des gens. Les blogs que j'aime le plus se reconnaîtrons peut-être. (rhôo, ce que je peux ne pas être drôle !)


- Quel message / quelles valeurs veux-tu véhiculer à travers ton blog ?
Je n'ai pas vraiment de messages ou des valeurs à faire véhiculer à travers mon blog. Je ne fais pas forcément ce blog pour faire passer un message en subliminal, du genre "lire c'est la vie, votre vie est incomplète sans un bon livre" (oups). Non, vraiment si j'ai créée ce blog c'est vraiment histoire de faire "partager" mes lectures. Mon plus grand plaisir avec ce blog c'est de parler avec des gens qui ont les mêmes centres d'intérêts que moi, et aussi d'arriver à convaincre quelqu'un de lire ou voir un livre ou un film qui m'a plu ! Et le mieux c'est si ça leur a plu à eux aussi, bien sur. 

- Blogues-tu de façon anonyme ou non ? Pourquoi ?
Oui, bien sur que je blogue de façon anonyme. Pourquoi j'irais dire sur internet mon nom, là où je vis, combien de fois je fais pipi dans la journée. Mon prénom à la rigueur, si on me le demande, je peux le dire. Après, je ne vois pas l'intérêt dans dire plus, ce que ça changera. Je n'ai même pas de profil sur mon blog parce que c'est pas un blog sur ma vie mais sur les livres et les films. Je dis déjà assez de choses dans mes articles. D'autant que je suis assez paranoïaque, j'ai déjà supprimé tous mes messages avant de me désinscrire d'un forum, c'est pour dire. Alors, de là à mettre mon nom de famille sur internet... 

Quelles sont tes blogueuses-gourou, les blogueuses qui t'inspirent ?
En faites, risque à décevoir, je n'ai pas vraiment de blogueuses/blogueurs-gourou, ni de blogueuses qui m'inspirent. En faites, j'essaie au maximum de pas m'inspirer des autres mais de faire un contenu, certes pas unique, parce que les blogs littéraires, finalement, c'est toujours à peu près le même concept, mais de faire un blog qui me corresponde. En faites, ce que j'ai, c'est des blogueuses que j'apprécie beaucoup (des blogueuses oui, parce que la gente masculine n'est pas hypra présente sur les blogs littéraires). Et parmi celles-là, je vais n'en citer que quelques unes, mais l'ordre est vraiment non-exhaustive, ça ne veut vraiment rien dire, il n'y a pas de classement. 
Il y a Critiques-de-livres (je respecte ton v½ux d'anonymat), qui est adorable et avec qui je parle pas mal, et qui contrairement à ce qu'elle dit fait des chroniques très bien et sans qui je ne ferais pas ce tag. Il y a Marie de Scandinavie (des soudain envies de rimes/jeu de mots, excuse-moi), qui est également adorable, avec qui j'aime beaucoup parler, et qui a un blog magnifique avec de très jolies chroniques. Je ne peux pas faire d'impasse sur Wolkaiw, avec qui je m'entend très bien, j'aime sa façon de s'exprimer et de penser et on se comprend assez souvent en faites. Et bien sur, misscritiqueslittéraires, avec qui j'apprécie parler, et que j'apprécie tout court en faites. Mais ce n'est que pour en citer quelques unes, bien sur, il y a beaucoup d'autres personnes avec qui j'aime beaucoup parler et dont j'aime beaucoup leur blog, mais je ne peux pas citer tout le monde.

- Combien de temps te prend la rédaction d'un article ?
En fait ça dépend vraiment. Mais pour écrire la chronique en elle-même je prend jusqu'à deux heures pour faire une jolie chronique bien construite. Avant je ne prenais pas beaucoup de temps, maintenant, c'est minimum une heure pour écrire une chronique. Quant au temps que je prend à rédiger un article entre ma lecture et la rédaction, ça peut prendre de tout de suite après la lecture ou bien je peux attendre jusqu'à deux semaines. Plus loin j'ai peur d'avoir trop oublié mes sentiments initiales.

- Combien de temps consacres-tu à ton blog par jour (réponse aux commentaires etc) ? 
Beaucoup trop j'imagine. Je pense que je suis trop souvent sur mon blog, mais je prend toujours le temps de répondre aux commentaires qu'on me laisse, c'est la moindre des choses. J'essaie de poster des articles une à deux fois par semaine, donc ça me prend d'autant plus de temps. Par contre, je ne pourrais pas dire combien de temps précisément je consacre à mon blog.

- Quel est ton moment préféré pour écrire ? 
Je n'est pas de moment préféré en heure, je veux dire, ça ne me fait vraiment aucune différence entre écrire le soir ou le matin, ou encore l'après-midi. En faite, je préfère écrire juste après avoir terminé de lire le livre. Comme ça j'ai toutes les émotions à l'état brut et je peux m'exprimer avec la passion et l'émotion avec lesquelles j'ai quitté ma lecture (ou la perplexité ou la déception, vous l'aurez compris). Mais je peux vous dire que pour écrire une musique j'ai besoin d'une musique ou d'un son tout court.

- Quel est l'article que tu as réussi et dont tu es fière ?
C'est assez dur à dire... Il me semble que l'article dont je suis vraiment fière est ma chronique sur Mysterious Skin de Gregg Araki, j'ai vraiment l'impression d'avoir bien décrit tout ce que je pense de ce film, et j'ai eue pas mal de bon retour quant à cet article, que ce soit au niveau de la chronique en elle-même autant que du film. Je suis également assez fière de cette chronique parce que j'ai donné à plusieurs personnes l'envie de voir ce film. Et lorsque je vois que j'arrive à influencer les gens de cette manière, je me dis que ma mission est réussite. 

- Quel est le commentaire que tu as reçu qui t'a fait le plus plaisir ?
Bien sur, il y a des commentaires qui me font plus plaisir que d'autres, je ne vais pas vous mentir. Je suis à chaque fois (presque) sur le point de jeter mon PC par la fenêtre lorsque je vois un commentaire de quelqu'un qui n'a pas lu ma chronique mais qui me met juste "je suis pas tenté" (et aussi parce que je sais pas comment je me débrouille pour me choper autant de virus alors que j'ai un anti-virus activé). Parce que vous savez, ça se voit. Mais je suis très satisfaite cependant, parce qu'au moins un tiers des personnes de ma newsletter lisent mes chroniques (alors qu'elles sont longues pour la plupart), et ça, c'est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup. Je vous aime. Vous êtes des amours. Vous êtes toutes ces grandes gens qui prennent le temps de me lire et de me parler. Tous ces commentaires agréables et constructifs de ces gens qui ne sont pas là que pour avoir des commentaires mais aussi pour partager avec d'autres. Love love kiss. Vous êtes mes bestah, tous. (Il était temps que les questions s'arrêtent, ça devient du grand n'importe quoi...).
 
Je souhaite quand même nominé pour ce tag : Wolkaiw, Marie et Biblio-dream.




J'ai postulé comme conseillère sur le blog fleur-des-flammes pour les blogs de fiction : voici ma page.

Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles [Charlie Chaplin]
Nothing is permanent in this wicked world not even our troubles [Charlie Chaplin]

Si tu as l'impression que la personne à qui tu parles ne t'écoute pas, sois patient. Il se pourrait tout simplement qu'elle ait quelques poils dans les oreilles. [Winnie l'Ourson] 03/05/2014

Si tu as l'impression que la personne à qui tu parles ne t'écoute pas, sois patient. Il se pourrait tout simplement qu'elle ait quelques poils dans les oreilles. [Winnie l'Ourson]


Si tu as l'impression que la personne à qui tu parles ne t'écoute pas, sois patient. Il se pourrait tout simplement qu'elle ait quelques poils dans les oreilles. [Winnie l'Ourson]
      
Si tu as l'impression que la personne à qui tu parles ne t'écoute pas, sois patient. Il se pourrait tout simplement qu'elle ait quelques poils dans les oreilles. [Winnie l'Ourson]
      
Si tu as l'impression que la personne à qui tu parles ne t'écoute pas, sois patient. Il se pourrait tout simplement qu'elle ait quelques poils dans les oreilles. [Winnie l'Ourson]

x
Martin Eden -  Martin Eden, le chef-d'oeuvre de Jack London passe pour son autobiographie romancée. Il s'en est défendu, disant que Martin n'était pas socialiste mais individualiste et que son histoire avait été écrite en protestation contre la philosophie de Nietzsche. Il y a plus d'une ressemblance entre l'auteur et le héros: ouvrier devenu romancier célèbre, invité dans les salons, amoureux d'une riche jeune fille qui ne le comprend pas, ex-prolétaire ne se reconnaissant pas dans le prolétariat et qui n'aura jamais sa place chez les bourgeois. 
 
447/447

1Q84 tome 2 - Le monde 1Q84 a été révélé. Miroir d'un univers à la dérive ou promesse d'un présent recomposé hors des ténèbres, il déploie ses brumes oniriques et ses deux lunes. Autour de lui, Tengo et Aomamé gravitent, voués à leur destin. Best-seller mondial, le chef-d'oeuvre de Murakami découvre la vérité humaine à la frontière des mirages. [résumé quatrième de couverture]
 
495/495

It's kind of a funny story - Ambitious New York City teenager Craig Gilner is determined to succeed at life -which means getting into the right high school to get into the right college to get the right job. But once Craig aces his way into Manhattan's Executive Pre-Professional High School, the pressure becomes unbearable. He stops eating and sleeping until, one night, he nearly kills himself. Craig's suicidal episode gets him checked into a mental hospital, where his new neighbors include a transsexual sex addict, a girl who has scarred her own face with scissors, and the self-elected President Armelio. There, Craig is finally able to confront the sources of his anxiety. [résumé quatrième de couverture]
 
444/444

x
Et vous, que lisez-vous en ce moment ?
x
x
x

On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux. [Antoine de Saint-Exupéry] 23/06/2013

SOMMAIRE livres
c
A : Alice au pays des merveilles, de Lewis Carroll
A : Amant (l'), de Marguerite Duras.
A : Analphabète qui savait compter (l'), de Jonas Jonasson.
A : Antéchrista, d'Amélie Nothomb.

B : Ballade de l'Impossible (la), d'Haruki Murakami.
B : Barrage contre le Pacifique (un), de Marguerite Duras.
B : Bel-Ami, de Guy de Maupassant.
B : Big-easy, de Ruta Sepetys.
B : Bilbo le Hobbit, de J.R.R. Tolkien.

C : Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates (le), de Mary Ann Shaffer et de Annie Barrows.
C : Cet instant-là, de Douglas Kennedy.
C : Contes de Beedle le Barde (les), de J.K. Rowling.
C : Couleur des sentiments (la), de Kathryn Stockett.
C : Couleur pourpre (la), d'Alice Walker.
C : Croc-Blanc, de Jack London.

D : Dernier jour d'un condamné (le), de Victor Hugo.

E : Élégance du hérisson (l'), de Muriel Barbery. 
E : Elle s'appelait Sarah, de Tatiana de Rosnay.
E : Équation du nénuphar (l'), d'Albert Jacquard.
E : Et après..., de Guillaume Musso.
E : Etranger (l'), d'Albert Camus.
E : Extrêmement fort et incroyablement près, de Jonathan Safran Foer.

F : Faut-il manger les animaux ?, de Jonathan Safran Foer.
F : Fille de l'hiver (la), d'Eowyn Ivey.
F : Fuck America, d'Edgar Hilsenrath.

G : Gommes (les), d'Alain Robbe-Grillet.
G : Grande petite fille (une), de Janine Boissard.

H : Histoire de ma vie, de Charles Chaplin.
H : Homme qui voulait vivre sa vie (l'), de Douglas Kennedy.

I : Insoumis (les), tome 1, d'Alexandra Bracken.
I : Into The Wild, de Jon Krakauer.

J : Jane Eyre, de Charlotte Brontë.
J : Je vais bien, ne t'en fais pas, d'Olivier Adam.
J : Johannes Cabal le nécromancien, de Jonathan L. Howard.
J : Juste avant le crépuscule, de Stephen King.

K : 

L : Ligne Verte (la), de Stephen King. 
L : Lucrèce Borgia, de Victor Hugo.

M : Madame Bovary, de Gustave Flaubert.
M : Max, de Sarah Cohen-Scali.
M : Mécanique du coeur (la), de Mathias Malzieu.
M : Meilleur des mondes (le), d'Aldous Huxley.
M : Mes deux Allemagne, d'Anne C. Voorhoeve.
M : Monde de Sophie (le), de Jostein Gaarder.

N : No et moi, de Delphine de Vigan.
N : Nos étoiles contraires, de John Green. 
N : Nostalgie de l'ange (la), d'Alice Sebold.

O : Oscar et la dame rose, de Eric-Emmanuel Schmitt.

P : Part de l'autre (la), d'Eric-Emmanuel Schmitt
P : Poursuite du bonheur (la), de Douglas Kennedy.
P : Prince de la brume (le), de Carlos Ruiz Zafon.
P : Puzzle, de Franck Thilliez.

Q : Qui es-tu Alaska ?, de John Green.

R : Ravissement de Lol V. Stein (le), de Marguerite Duras.
R : Rien ne s'oppose à la nuit, de Delphine De Vigan.

S : Secret de Chanda (le), d'Allan Stratton.
S : Shining, de Stephen King.
[/
T : Tendre est la nuit, de F. Scott Fitzgerald.
T:  Tim Burton, entretiens avec Mark Salisbury.
T : Tout est illuminé, de Jonathan Safran Foer.
T : Trahison de Thomas Spencer (la), de Philippe Besson.
/
U : 

V : Veronika décide de mourir, de Paulo Coelho.

W : 

X : 

Y : Yellow Birds, de Kevin Powers

Z : Zahir (le), de Paulo Coelho.

1,2,3 : 1Q84, tome 1, d'Haruki Murakami.
1,2,3 : 1Q84, tome 2, d'Haruki Murakami.


On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux. [Antoine de Saint-Exupéry]
Stanley Kubrick et Jack Nicholson (y a Lloyd aussi, mais c'est pas très grave) dans The Shining.



SOMMAIRE films
c

A :
B : 
C : 
D :
E : Elephant Man, de David Lynch.
F : Feux de la Rampe (les), de Charles Chaplin.
G :
H :
I : Inglourious Basterds, de Quentin Tarantino.
J : 
K : 
L :  Liste de Schindler (la), de Steven Spielberg.

M : Mary et Max, de Adam Elliot.
M : Mommy, de Xavier Dolan.
M : Mysterious Skin, de Gregg Araki.

N : Never let me go, de Mark Romanek.
N : Nos étoiles contraires, de Josh Boone.
O :
P : Philadelphia, de Jonathan Demme.
P : Pulp Fiction, de Quentin Tarantino.
Q :
R : Reservoir Dogs, de Quentin Tarantino.
R : Reine des Neiges (la), de Disney studios.
 
S : Shining, de Stanley Kubrick.

T : Traversée (la), de Jérôme Cornuau.
T : Truman Show (the), de Peter Weir.
T : Twelve years a slave, de Steve McQueen.
U : 
V : 
W : 
X : 
Y :
Z :

On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux. [Antoine de Saint-Exupéry]


SOMMAIRE autres
x
x
x

There is no privacy that cannot be penetrated. No secret can be kept in a civilised world. Society is a masked ball, where everyone hides his real character, then reveals it by hiding. [Ralph Waldo Emerson] 24/06/2013

.
 There is no privacy that cannot be penetrated. No secret can be kept in a civilised world. Society is a masked ball, where everyone hides his real character, then reveals it by hiding. [Ralph Waldo Emerson]
Liste de livres à acheter (dans l'ordre alphabétique):
"Aristotle and Dante Discover the secrets of the universe", de Benjamin Alire Saenz.  "Le livre sans nom", de Anonyme. "La Terre n'est qu'un seul pays", d'André Brugiroux. "Tokyo Sanpo", de Florent Chavouet. "Mieux vaut en rire, douze histoires grinçante", de Roald Dahl. "Love letters to the dead", de Ava Dellaira. "Heures Souterraines", de Delphine De Vigan. "la douceur assassine" de Françoise Dorner. "Virgin Suicide", de Jeffrey Eugenides. "Les heureux et les damnés", de F. Scott Fitzgerald. "L'envers du paradis", de F. Scott Fitzgerald. "Le dernier Nabab", de F. Scott Fitzgerald. "Hush Hush", de Becca Flitzpatrick. "Palo Alto", de James Franco.
"Un secret", de Phillipe Grimbert. "Vol au-dessus d'un nid de coucou", de Ken Kesey. "Shutter Island", de Dennis Lehane. "Zohra l'insoumise", de Michel Leydier. "Expiation", de Ian MacCwan. "Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi", de Mathias Malzieu. "Sauvage par nature"de Sarah Marquis. "Dors, demain ça ira mieux - 3 ans dans l'engrenage des hôpitaux psychiatriques", de Lucie Monnac. "Sobibor", de  Jean Molla. "Il faut sauver Zoé", d'Alyson Noël. "La vie blues", de Han Nolan. "Twelve years a slave", de Solomon Northup."Le parfum de ces livres que nous avons aimés", de Will Schwalbe. "A tout jamais", de Nicholas Sparks. "Le porte bonheur", de Nicholas Sparks. "Les forêts du Maire", d'Henry David Thoreau. "Walden ou la vie dans les bois", d'Henry David Thoreau. "Lettre du Père Noël", de J.R.R. Tolkien. "
§
Liste de livres à lire : A: "Shangri - La", de Eleanor Cooney - Daniel Altieri.  "Orgueil et préjugés", de Jane Austen. B: "Les fleurs du mal", de Baudelaire. "Les chiens de skaith", de Leigh Brackett. "Chasse sur la lune rouge", de Marion Zimmer Bradley. "Star Wars Episode I : La menace fantôme", de Terry Brooks. "Anges & démons", de Dan Brown. "Da Vinci Code", de Dan Brown. "Le Vampire de Düsseldorf", de Marcel Schneider/Philippe Brunet. "Impératrice de Chine", de Pearl Buck. C: "Cimetière de rêves", de Robert Chilson. "Harricana", de Bernard Clavel. "Le dernier des Mohicans", de Fenimore Cooper. "Le monde perdu", de Michael Crichton. "Le parc jurassique", de Michael Crichton. D: "Moi, Boy", de Roald Dahl. "Escadrille 80", de Roald Dahl. "Danny champion du monde", de Roald Dahl. "365 méditations quotidiennes du Dalaï-Lama", de S.S. le Dalaï-Lama. "Les lettres de John Lennon", d'Hunter Davies (et bien sur, de John Lennon et de sa correspondance). "Oliver Twist", de Charles Dickens. "Et que rien ne te fasse peur", d'Ani Patchèn et Adelaide Donnelley. "Je veux vivre", de Jenny Downham. "Les aventures de Sherlock Holmes", de Sir Arthur Conan Doyle. E: F: "Robinson Crusoé", de Daniel De Foe. "Feu de glace", de Nicci French. "Le grand Meaulnes", d'Alain-Fournier. "Coeur d'encre", de Cornelia Funke. "Sang d'encre", de Cornelia Funke.  G: "Dans une chambre inconnue", de Damon Galgut. "Ensemble, c'est tout", d'Anna Gavalda. "Par un matin d'automne" de Robert Goddard. "Dans la peau d'un noir", de J.H. Griffin. H: "The Curious Incident of The dog in the night-time", de Mark Haddon. "Les contemplations", de Victor Hugo. I:  J: "Amityville 2", de John G. Jones. K: "Poltergeist, La vengeance des fantômes", de James Kahn, d'après le récit de Steven Spielberg. "Le Lion", de Joseph Kessel. "Charlie", de Stephen King. "Le Pistolero", de Stephen King. "Salem", de Stephen King. "Brume", de Stephen King. "ça", de Stephen King. "Minuit 4", de Stephen King. "Misery", de Stephen King. "Carrie", de Stephen King. "Jessie", de Stephen King. "Danse Macabre", de Stephen King. "Cujo", de Stephen King. "Le Fléau", de Stephen King. "Marche et crève", de Stephen King (Richard Bachman).  "La peau sur les os", de Stephen King. "Allah n'est pas obligé", d'Ahmadou Kourouma. L: "L'appel de la Forêt", de Jack London. "Martin Eden", de Jack London. "Je foutrai le feu à l'orphelinat", de Philippe Ludger. M: "La montagne magique", de Thomas Mann. "L'horreur du métro", de Thomas Monteleone. "L'appel de l'ange", de Guillaume Musso. N: "Le nuage vert", de A.S. Neill. O: "1984", de George Orwell. P: "Histoires extraordinaires", d'Edgar Allan Poe. Q: R: "L'étrangleur d'Édimbourg", de Ian Rankin. "Les survivants", de Piers Paul Read. S: "L'étrange Cas du docteur Jekyll et de Mr Hyde", de Robert Louis Stevenson. "L'île au Trésor", de Robert Louis Stevenson. "L'attaque des spectres", de R. L. Stine. "Terrible Internat", de R. L. Stine. "Comment tuer un monstre", de R. L. Stine. "Le fantôme décapité", de R. L. Stine. "La fille qui criait au monstre", de R. L. Stine. "Le Parfum", de Patrick Süskind. T: "Le bonheur conjugual", de Léon Tolstoï. "Vendredi ou la vie sauvage", de Michel Tournier. U: V: "Crésudi dernier ?", de Paul Van Herck. "Le pavillon des enfants fous", de Valérie Valère. "L'or sous la neige", de Nicolas Vanier. "Loup", de Nicolas Vanier. "De la terre à la lune", de Jules Verne. "Le Pays des Fourrures", de Jules Verne. "Les tribulations d'une Chinois en Chine", de Jules Verne. "Autour de la Lune", de Jules Verne. "Voyage au centre de la Terre", de Jules Verne. "Cinq semaines en Ballon", de Jules Verne. "Le tour du monde en 80 jours", de Jules Verne. "Vingt mille lieues sous les mers I", de Jules Verne. "Vingt mille lieues sous les mers II", de Jules Verne. "Candide", de Voltaire. "Le Moche", de Marius von Mayenburg. W: "Le paradis perdu de Mercury", de Brad Watson. "L'encyclopédie de Savoir Relatif et Absolu", de Bernard Werber. L'ultime secret", de Bernard Werber. "Le Portrait de Dorian Gray", d'Oscar Wilde.  X: Y: Z: "L'ombre du vent", de Carlos Ruiz Zafon. "La guerre des étoiles : l'ultime commandement", de Timothy Zahn. "La bête humaine", d'Emile Zola. "Thérèse Raquin", d'Emile Zola.
/
Liste de livres proposé : Cinematiquement-votre : "Le Combat d'Hiver", de J-C Mourlevat. "Terrienne", de J.C Mourlevat. Trilogie "Le livre des mots" de J.V Jones. La saga "La couronne des 7 royaumes", de David B.Coe.  "La Horde du Contrevent", de Alain Damasio. AnjuHina : "La peau des rêves", de Charlotte Bousquet. "Le nom du vent " et  "La peur du Sage" de Patrick Rothfuss. "Les Fedeylins" les 4 tomes de Nadia Coste. "Angel" et "Angel Fire" de L.A Weatherly. ZePoulint : "Lundi Mélancolie", de Nicci French. "Le voleur de corps", de Anne Rice. "La clé de l'Apocalypse", de James Rollins. "Les échappées de l'enfer", de Vuk Kovasevic. "Sanatorium", de Johanna Zaire. "L'encre et le sang", de Franck Thilliez et Laurent Scalese. Legend-OfThe-Throne : "L'assassin royal", de Robin Hood. "Fils des brumes", de Brandon Sanderson. list-repertory : "Brulée vive" de Souad, "l'armée des ombres" de Joseph Kessel, "La ferme des animaux". bookslive : "orgueil et préjugés" de Jane Austen.

Lecture commune : avec critiques-de-livres le 20 aout "avant d'aller dormir" de S.J. Watson.
avec la-citadelle-des-livres en septembre "Anna Karénine" de Léon Tolstoï.
avec leslecturesdecristy en décembre "le rouge et le noir" de Stendhal.
c
Challenge : Un mois, un genre
.
.
 There is no privacy that cannot be penetrated. No secret can be kept in a civilised world. Society is a masked ball, where everyone hides his real character, then reveals it by hiding. [Ralph Waldo Emerson]

Charlie Chaplin dans "Le Dictateur" 
 There is no privacy that cannot be penetrated. No secret can be kept in a civilised world. Society is a masked ball, where everyone hides his real character, then reveals it by hiding. [Ralph Waldo Emerson]
.

newsletter 24/06/2013

newsletter
X
(c) wildlife
    (c) Moriarty
newsletter
 
R 
O M A N I A N . W I N D 
R O M A N I A N . W I N D
R O M A N I A N . W I N D
R O M A N I A N . W I N D
R O M A N I A N . W I N D
X
x
Voici donc la newsletter. Si vous voulez suivre mon blog et ainsi connaître les chroniques littéraires et cinématographiques de mon cru, vous pouvez vous inscrire à cette newsletter. Cependant, en vous inscrivant, vous vous engagez à commenter et à kiffer chaque article présenté dans la newsletter envoyée (et un kiff pour montrer qu'on est passé, ça va une fois). Ce n'est pas la mer à boire à c'est tout au plus cinq minutes (lire la chronique et commenter) de votre temps, un peu de courage. Pour s'inscrire, il vous suffit de me dire clairement dans un commentaire sur cette article que vous le voulez. Je n'autorise pas de prévenus par message, juste par commentaire, désolé. Sur ce, bonne visite sur mon blog, en espérant qu'il vous plaise.
X
X

Je ne vais pas te faire de mal... Je vais juste t’éclater la gueule ! [The Shining] 24/06/2013

Je ne vais pas te faire de mal... Je vais juste t’éclater la gueule ! [The Shining]
.
.
THE SHINING, film de Stanley Kubrick
.
.
Réalisateur et acteurs principaux : Stanley Kubrick et Jack Nicholson, Shelley Duvall, Danny Lloyd
Genre : Horreur/fantastique  _   Durée : 2h00
Année de production : 1980
Résumé : Jack Torrance, écrivain, accompagné de sa femme et de son fils, est engagé comme gardien de l'hôtel Overlook pendant l'hiver, alors que l'énorme bâtiment se retrouve isolé dans la montagne sous des mètres de neige. Très vite, Danny, le fils, doté d'un don de télépathie appelé le « Shining », a des visions terrifiantes des événements passés de l'hôtel. Jack de son côté, obsédé par son nouveau projet de livre et souffrant de claustrophobie, sombre progressivement dans la folie. Hanté par les fantômes de l'hôtel, il se met en tête de « corriger » les membres de sa famille. Le « Shining » devient alors la seule chose qui pourra sauver Danny et sa mère de la fureur meurtrière de Jack. [résumé de Commeaucinéma]
/
Mon avis : Un film culte de Stanley Kubrick à ne pas louper ! Bien qu'il soit un film d'horreur, ne vous attendez pas à avoir très peur, certes, il est angoissant, stressant, mais ne fait pas tellement peur. Et pourtant, je suis une vraie trouillarde ! J'ai littéralement été happée par ce film ! Dès le début, la photo est unique, vraiment très belle à voir, avec cette vue sur le paysage et la voiture qui nous laisse penser que l'endroit est vraiment isolé. La BO est prenante, dérangeante et est présente dans les trois-quart du film, ce qui renforce le ton stressant de celui-ci. Jack Nicholson et Shelley Duvall nous offre ici une magnifique performance ! Personnellement j'ai vu le film avant de lire le livre, par conséquent, je n'ai pas pu être déçue par les scènes manquantes (et elles sont nombreuses). Car Kubrick ne reprend que les grandes lignes du livre et ne prend même pas toutes les scènes principales de ce dernier, changeant jusqu'à la fin! Nous offrant ainsi deux versions de Shining. Maintenant, je peux comprendre qu'il n'est pas plu, peut-être le personnage d'Hallorann si important dans le livre, l'ai moins dans le film. Dans tous les cas, les deux m'ont beaucoup plu, à moi !
/
Je vous conseille de voir le film en VO ( ou VOSTFR, pour les moins doués en anglais ), car la VF est, de mon avis, vraiment mauvaise ! (pour changer...)
/
Ma note : 9,99/10 
Votre note : 8,25/10 (4 notes)
.
/
/
/
Je ne vais pas te faire de mal... Je vais juste t’éclater la gueule ! [The Shining]
;//
/
THE SHININGde Stephen King
/
/
Auteur : Stephen King
Titre : Shining 
Edition : livre de poche
Page : 571  _ Date de parution : 1977
Genre : Fantastique
Résumé : Situé dans les montagnes Rocheuses, l'Overlook Palace passe pour être l'un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté... L'hiver, l'hôtel est fermé. Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l'habite un gardien. Celui qui a été engagé cet hiver-là s'appelle Jack Torrance : c'est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d'échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny. Danny qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l'on croit disparus. Ce qu'il sent, lui, dans les cent dix chambres vides de l'Overlook Palace, c'est la présence du démon. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinée ? ces bruits de fête qui dérivent dans les couloirs ? cette vie si étrange qui anime l'hôtel ? Un récit envoûtant immortalisé à l'écran par Stanley Kubrick.
/
Mon avis : J'ai décidé de réunir ces deux critiques car elles concernent une même histoire, contée par deux maîtres qui excellent dans deux arts différents. Dans ce cas-là, il s'agit de Stephen King, mon premier livre de cet auteur et je ne suis absolument pas déçue de ce que je viens de lire : c'est l'un des rares livres qui m'ont fait réellement peur, avoir des frissons dans le dos ! Comme dit plus haut, j'ai vu le film avant de lire le livre, mais comme le film n'a pas du tout suivi le livre à la lettre, les retournements de situation m'ont surprises, les différentes scènes (les buis, le tunnel sous la neige,... etc.) m'ont fait froid dans le dos et le dénouement final est vraiment surprenant. L'histoire est ici plus basée sur l'alcoolisme du père, Hallorann possède ici une place nettement plus importante, Tony est plus présent. Les différents points de vue sont développés, si bien que tu te mets dans la peau de tous les personnages, même celui de Jack. La force machiavélique de l'hôtel est développée également, ainsi que son passé, qui nous intéresse un peu moins que cela intéresse Jack. Le style d'écriture de King est fluide et claire et bien que je n'aime que moyennement ce style (qui me fait un peu penser à Musso, pas taper!), on s'y habitue vite et au final, on rentre facilement dans l'histoire.
Un très bon livre, que je conseille à tout le monde!
/
Ma note : 9/10
Votre note : 9,5/10 (3 notes)
 
/
/